Une escapade viennoise

Depuis les hauteurs du Schönbrunn, jusqu’au sous-sol doré du SASS-club en passant par le splendide Der Kuss de Klimt, voici un portrait éclectique d’une des plus belles capitales d’Europe. Par Alicia Constant

image1
Le parlement autrichien à Vienne

Si comme Fridolin dans La Nouvelle rêvée (Die Traumnovelle) de Schnitzler, vous aimez les balades nocturnes entre fantasme et réalité, Vienne est une destination que son plus célèbre habitant, le docteur Freud, vous aurait sûrement conseillée.

Vienne ressemble à un « Sachertorte », ce gâteau autrichien aux mille couches de chocolat : le moderne et l’ancien, le traditionnel et l’iconoclaste se mêlent à merveille. Ils font de la ville un véritable labyrinthe de saveurs. Pour le sentir, rien de mieux que de se promener au Naschmarkt, descendre les allées de cet immense marché à ciel ouvert en se laissant tenter par les nombreux marchands. Le spot idéal, à la sortie du marché, pour savourer le spectacle qu’offre le palais de la Sécession. Et si ce manifeste architectural de l’Art nouveau construit par Joseph Maria Olbrich n’étanche pas votre soif d’art autrichien, faites un détour au musée Albertina et au palais du Belvédère, l’un des plus grands de la capitale.

image2
Vue de Vienne depuis le toit de l’université technique

La mise en bouche peut ensuite continuer dans le district 1. Depuis la Cathédrale Saint-Etienne, vous aurez le choix entre le traditionnel Café Hawelka ou le très tendance restaurant israélien Miznon. Pour digérer, prenez de la hauteur pour admirer le soleil se coucher depuis les jardins du Schönbrunn, résidence de Sissi l’impératrice, ou depuis le dernier étage de l’université technique de Vienne pour ceux qui fuient les foules.
Pour conclure ce séjour (et ne pas tomber en déshydratation), rien de tel qu’une pinte de bière au Bukowski pub* avant de s’aventurer dans le très prisé sous-sol du SASS et terminer la nuit avec un cocktail de musique house.

Si vous êtes un amoureux d’art classique ou un fervent défenseur de la scène contemporaine, un amateur de musique techno ou plutôt un professionnel de la valse, Vienne saura plaire à tous les palais et satisfaire les goûts de chacun.

*Avis aux non-fumeurs : en Autriche comme au Portugal, il est encore autorisé de fumer à l’intérieur des endroits publics.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s