Le Maroc en sac à dos

Des souks aux mille et une épices, un héritage patrimonial unique et une culture à cheval entre anciennes coutumes et modernisme… Le Maroc a beaucoup à offrir. De Rabat à Chefchaouen, en passant par la plage de Saïdia et la médina de Fès, voici un itinéraire que vous n’êtes pas prêt d’oublier.  Par Marie Royer

Atterrissage à Rabat, la capitale

Arrivée à l’aéroport de Rabat-Salé. Un bus est mis en place pour rejoindre le centre-ville de Rabat, au prix de 20 dirhams (1,79 euros). En chemin, rien ne vous indiquera où vous êtes. N’hésitez pas à demander aux autres usagers où vous vous trouvez.

Jouez la carte de l’aventure et vivez à la locale, loin des attrape-touristes. Pour cette première nuit, je suis passée par couchsurfing. Le couchsurfer qui m’a accueilli a été adorable. Après être venu me chercher à la gare, nous sommes partis dîner. Le lendemain, nous sommes allés petit-déjeuner dans une petite gargote où tout était excellent et peu onéreux.

Image 1 - Hassan 2 - Marie Royer - Culture Frenzy Le Mag
La tour Hassan à Rabat

Visite de la tour Hassan et de ses alentours. J’ai continué par la kasbah des Oudayas, un ancien camp militaire fortifié. En arrivant, vous pourrez tourner à droite pour voir l’intérieur de la forteresse. En allant tout droit, vous entrerez dans des petites rues aux airs de Chefchaouen (cf. plus bas) qui donne accès à une vue panoramique de Rabat et Salé. Descendez ensuite les escaliers et filer vers la plage de Rabat. Malheureusement, rares sont les quartiers propres au Maroc : des détritus s’entassent un peu partout.

Une pause s’impose devant le cimetière Al-Shuhada, impressionnant par sa grandeur, et le phare de Rabat. Je poursuis ma route par le fort Rottembourg, avant de bifurquer au cœur de la ville en direction du jardin botanique.

Casablanca, une virée à la mosquée et au hammam

Depuis le gare de Rabat-Agdal, le trajet dure un peu plus d’une heure et coûte 37 dirhams (3,30 euros). J’ai séjourné quelques jours à Casablanca chez une amie. Visite de la magnifique mosquée Hassan II qui se situe sur une corniche en front de mer. C’est l’une des rares mosquées ouverte aux non-musulmans, uniquement dans le cadre d’une visite guidée. Dans le cas contraire, vous pourrez accéder au musée de la mosquée Hassan II, pour 120 dirhams (environ 11 euros) par personne.

Image 2 - Mosquée Casablanca - Marie Royer - Culture Frenzy Le Mag
La mosquée Hassan II à Casablanca

Pour les adeptes d’aventure urbaine, promenez-vous le long du littoral. Les différents clubs qui le bordent sont une bonne alternative si vous préférez les piscines et les plages privées. Casablanca est également le spot idéal pour les noctambules : boîtes de nuit branchées, bars, restaurants gastronomiques… Le haut-de-gamme est au rendez-vous.

Symbole de la beauté orientale, le hammam est une sortie incontournable pendant un séjour au Maroc. Il faut compter entre 70 et 110 dirhams (entre 6 et 10 euros) le soin gommage et savonnage, selon l’institut. Savon noir, sauna, massage… Vous ressortirez du lieu plus détendue que jamais.

Coucher de soleil - Chefchaouen Maroc - Marie Royer - Culture Frenzy Le Mag
Coucher de soleil à Chefchaouen, Maroc

Saïdia, la perle bleue de la Méditerranée

Direction la frontière algérienne, à l’autre bout du Maroc. Avec ses kilomètres de sable fin ourlant les eaux limpides de la Méditerranée, Saïdia est le lieu parfait pour se détendre au soleil et profiter d’un paysage exotique. De nombreuses activités nautiques et des excursions maritimes sont proposées pour les amateurs de glisse et de voile. Les moins aventuriers pourront swinguer sur la pelouse du golf de Saïdia.

Fès, la ville aux racines médiévales

La cité de Fès ne ressemble à aucune autre ville. Inscrite au patrimoine de l’Unesco, elle offre tout en hauteur un tableau splendide où se mêlent une ribambelle d’échoppes, de cafés et de lieux atypiques. N’hésitez pas à vous y arrêter pour prendre une pause thé. Avec ses nombreuses ruelles, la médina de Fès est réellement immense et tout simplement magnifique. Faites-en sorte d’être accompagné par une personne connaissant le lieu dans ses moindres recoins pour pouvoir pleinement en profiter.

Image 3 - Mosquée Medina de Fes - Marie Royer - Culture Frenzy Le Mag
La mosquée dans la médina de Fès

Chefchaouen, un camaïeu de bleu

Bâtie au pied des monts Kelaa et Meggou sur la chaîne du Rif, la fameuse « ville bleue » est un trésor de l’architecture orientale. Cela faisait des années que je rêvais de la voir. Force est de constater qu’elle mérite amplement cet engouement. Nous avons logé à la maison d’hôtes Casa Elias, située au cœur de la médina. Typique du coin, l’hôtel est tout en hauteur et offre une vue sublime sur la ville depuis la terrasse et le toit.

Visiter Chefchaouen peut se faire en une journée tant la ville est petite. N’hésitez pas à vous perdre dans les ruelles, où vous tomberez nez-à-nez avec des cafés loin de la foule touristique, aux prix plus abordables.

Image 4 - Chefcahouen - Marie Royer - Culture Frenzy Le Mag

Tout le charme de Chaouen réside en la région d’Arkchour. Naturellement riche, cette région verdoyante offre une panoplie de randonnées en montagne à couper le souffle.

Le Maroc est un pays généreux par sa culture et son architecture. Hors des sentiers battus et des attrape-touristes, vous y découvrirez des gens simples et accueillants, qui n’hésitent à pas vous tendre la main. J’ai adoré Fès et Chefchaouen, des villes bourrées de charme. Ce pays a tant à offrir que j’y retournerai sans nul doute pour poursuivre l’aventure… En sac à dos.

Publicités

Publié par

Chargée de communication pour le webzine culturel Culture Frenzy - Le Mag, mais aussi Chargée Relations Clientèles dans une agence Web.

Un commentaire sur « Le Maroc en sac à dos »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s