Waykopp, les étoiles montantes du pop-punk

Actuellement en tournée au Canada jusqu’au 29 octobre, Waykopp, le trio béarnais déjanté de pop-punk s’est imposé en quelques années comme une référence de la scène rock locale. Véritables stars dans leur région, Jon, le chanteur et guitariste, Président GG, le batteur et Lord M, le bassiste, donnent un nouveau souffle au style californien des années 90. Par Esther Lallier

C’est l’histoire de trois potes…

Des casquettes 5 panel à l’envers, des t-shirts aux motifs improbables et des dégaines de skateurs branchés. Les Waykopp ne lésinent pas sur le style. A seulement 25 et 28 ans, ils arborent une identité forte, bien représentée par le coup de crayon de Mat Roff. Un illustrateur britannique qui a réalisé la pochette de leur EP Wake-up !, ainsi que l’affiche de leur tournée au Canada.

Culture Frenzy - Waykopp - Musique - Esther Lallier 2017
Pochette de l’EP « Wake up ! » dessinée par Matt Roff.

À la conquête du public

À la veille de leur cinquième année d’existence, Waykopp a atterri samedi dernier au pays des grizzlis et du sirop d’érable pour leur première tournée. De Montréal jusqu’à Hamilton, en passant par Kingston et Toronto, le groupe remonte sur scène tour à tour aux côtés de Dear Youth, un groupe local de pop-punk. L’occasion pour le power trio de hisser les couleurs du sud-ouest, et surtout de faire découvrir leur talent à « un public plus réceptif et plus professionnel » qu’en France.

Culture Frenzy - Waykopp - Ete a Pau - Esther Lallier 2017 -
Waykopp en plein concert au festival « L’été à Pau » en juillet 2016 devant 2 000 spectateurs. / Crédits : Fabien Maigrat

Depuis leur début, les trois Waykoppains écument les salles du sud-aquitaine, notamment La ferronnerie à Jurançon – leur QG, ou encore le festival L’été à Pau. Bien qu’ils connaissent un franc succès, largement relayé par les médias locaux, le groupe ne fait pas l’unanimité sur les autres scènes françaises. « Le pop-punk n’a plus l’audience qu’il avait à l’époque de Blink-182 », précise Président GG. Ils décident alors de se produire à l’international. Après la sortie de leur album prévu en 2018, ils espèrent jouer en Europe de l’est, en Grande-Bretagne et au Japon.

Waykopp, c’est aussi…

  • Des compositions originales où chacun participe à l’élaboration des morceaux.
  • Une ambiance bon enfant pendant les répétitions.
  • Un rituel mythique avant chaque concert où Lord M chante à tue-tête Le téléphone pleure de Claude François.
  • Un collectif de Waykoppains créé par le groupe qui finance leurs projets.

Retrouvez-les sur

facebook.com/waykopp
instagram.com/waykopp
twitter.com/waykopp
difymusic.com/waykopp

Publicités

Publié par

Journaliste culturelle - Rédac' chef de Culture Frenzy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s